Histoire de la magie

Histoire de la magie

Difficile d’etre tout à fait exhaustif au sujet de l’histoire de la magie. Disons que cet art remonte quasiment au début de l’humanité. Les hommes ont toujours voulu épater leurs semblables etégaler les dieux. Pour etre tout à fait précis, et avant d’aborder plus en détail tous les aspects de la prestidigitation, il faut en donner une définition précise. Selon le Larousse il s’agit d’un « ensemble de croyances et de pratiques reposant sur l’idée qu’il existe des puissances cachées dans
la nature, qu’il s’agit de se concilier ou de conjurer, pour s’attirer un bien ou susciter un malheur, visant ainsi à une efficacité matérielle. »

On parle ainsi notamment de magie blanche ou noire en fonction qu’elle agit pour le bien ou le mal. Mais le terme de magie désigne davantage aujourd’hui la prestidigitation et l’illusionnisme

L’illusionnisme, c’est l’art de tromper le regard du spectateur par dextérité manuelle ou à l’aide d’appareils spécialement conçus dans ce dessein et appelés « grands trucs ». En beaux-arts, pratique d’effets accentués (perspective, modelé en trompe-l’œil, luminisme, etc.)

Premiers objets magiques

D’un point de vue strictement historique, le premier témoignage manuscrit au sujet d’un magicien a été retrouvé dans un texte de l’Egypte ancienne datant d’environ 2000 ans avant JC, nommé le « Papyrus de Westcar ». Ce dernier raconte l’histoire et l’exploit de Dedi de Dedsnefu, au cours duquel cet illusionniste trancha la tête d’un canard et d’un pélican, avant de les restituer.

Les premiers objets magiques retrouvés intacts sont des vases grecs truqués datant du vie siècle av. J.-C.7. L’un d’eux, conservé et exposé au musée du Louvre, comporte un siphon permettant de le vider et de le remplir à plusieurs reprises.

Par la suite, ce sont les troubadours du Moyen Âge qui marquent les esprits, notamment avec le fameux tour des Goblets, devenu depuis un grand classique de la prestidigitation. Rappelons-en dans le principe : les spectateurs doivent trouver où se trouve la balle, malgré les manipulations du magicien, qui par son habileté, arrive à tromper la vigilance de l’assistance.

Jean-Eugene Robert-Houdin

Il faudra attendre Jean-Eugene Robert Houdin pour que la prestidigitation  se modernise définitivement. Cet horloger de formation fait entrer en effet la magie dans son ère moderne grâce à son approche unique, des représentations dans des théâtres et l’utilisation d’automates. Jean Eugène Robert Houdin donna ses lettres de noblesse à la prestidigitation. Par la suite, la magie fut popularisée dans les années 60 à 70 par de nombreuses interventions d’illusionnistes dans des émissions de télévision. Après les précurseurs, certains magiciens connurent un grand succès via le petit écran. Parmi les plus célèbres citons Garcimore, Gérard Majax, ou plus récemment Bernard Bilis et Sylvain Mirouf.

David Copperfield 

L’illusionniste le plus célèbre de tous les temps restera sans doute David Copperfield, avec des illusions de grande qualité est impressionnante telles que la lévitation « Flying » ou la traversée de la muraille de Chine.

Outre-Atlantique, certains illusionnistes sont devenus de véritables superstars à l’instar Derren Brown, David Blaine ou encore Criss Angel. Un succès  qui n’est pas prêt de se démentir grâce à l’émergence de nouveaux talents et des effets de plus en plus impressionnants.

Toute une nouvelle génération de magiciens a ainsi emerge ces dernières années. Difficile de tous les citer, mais mentionnons notamment les French Twins, Gus illusionnisteou encore Antonio, le gagnant de la France un incroyable talent 2016. Plus que jamais, la magie fascine toutes les générations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *