Magicien mentaliste à Annecy : la lecture de pensée

Magicien mentaliste à Annecy : la lecture de pensée
Magicien mentaliste à Annecy : la lecture de pensée

Hervé Troccaz, magicien mentaliste à Annecy, vous propose de découvrir des expériences autour de la lecture de pensée. Nous nous ressemblons tous en tant que êtres humains, mais toutefois de par notre passé, nos antécédents familiaux, nous sommes finalement des êtres uniques avec notre propre histoire et notre personnalités. Il est surprenant de voir à quel point le déterminisme joue un rôle dans notre histoire personnelle.
Pour parvenir à ses fins, le mentaliste utilisé des astuces et des techniques comme la programmation neurolinguistique, de méthode de déduction, mais aussi les mathématiques. L’objectif est pour lui de créer des illusions convaincantes et divertissantes pour l’assistance.

La lecture de pensées durant la guerre froide

La lecture de pensée est à l’origine d’une littérature conséquente et notamment des études très sérieuses durant la guerre froide entre l’URSS et les USA. Ses grandes puissances voulaient savoir par l’intermédiaire d’expérience scientifiques si la télépathie ou la vision à distance étaient une réalité, et dans une certaine mesure comment l’utiliser à des fins militaires. On imagine en effet l’intérêt de l’utilisation détournée à des fins stratégiques de lecture pensées, notamment pour prédire une stratégie face aux troupes ennemies. À l’époque, des documents attestant de la réalité de la lecture pensée avaient été publiées. Il ne s’agit en réalité que de faux documents destinés à être publié à fin d’acquitter les demis. Ce contexte très tendu, avec ces campagnes d’information et de désinformation avaient pour objectif d’impressionner les ennemis par tous les moyens. Les deux puissances faisaient croire que des médiums main ans la main avec l’armée et élaboraient ensemble des stratégies adverses et épiaient les adversaires grâce à des dons extra lucide. Un film fit grand bruit à l’époque, Nina Kulagina. Cette dernière était capable de faire bouger les aiguilles d’une boussole à distance. Il s’agissait en réalité d’effets spéciaux montés par la Russie pour montrer la supériorité de l’État soviétique. Son succès fut tel que les Etats-Unis prirent très au sérieux le sujet et approfondirent leurs expériences dans le domaine.

Pour établir la véracité de ces événements, un laboratoire de zététique a été fondée par Henri Broch, le 6 février 987. Ce dernier propose une coquette récompense à la personne qui reproduira dans des conditions de laboratoire un phénomène paranormal. Des prix de plus en plus élevés au fil des ans, passant de 500 000 à 200 000 euros. À ce jour plus de 200 candidats se sont présentés devant le laboratoire, et après plus de trois décennies après sa création, jamais aucun prix n’a été remporté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *